L’article que j’aurais aimé écrire

L’étape de transition d’hier a rimé avec calme et récupération pour les leaders du Tour. Avant d’affronter les Pyrénées, nos deux têtes d’affiche Alaphilippe et Pinot ont eu le temps de profiter de leur popularité grandissante le long des routes sans se faire de souci.
Le peloton a en effet opté pour le pilote automatique, laissant dans un premier temps l’échappée matinale prendre une avance contrôlée avant de fondre sur elle dans un deuxième temps pour permettre aux sprinteurs de s’expliquer entre eux.
Arrivés à Albi, Pinot et consorts vont avoir le droit à un jour de repos bien mérité. Avoir encore deux français qui jouent le général après la première semaine après avoir illuminés la course, cela n’arrive pas tous les ans et nous profitons de cette chance.
Dans quelques jours, la route s’élèvera dans les Pyrénées, et en même temps leurs ambitions et nos espoirs, nous l’espérons.

Malheureusement, rien ne s’est passé ainsi.

La bordure tant redoutée est arrivée : avec un vent de 3/4 et une allure vive, le peloton a commencé à s’étirer en file indienne… jusqu’à ce qu’un coureur de la file ne cède quelques mètres sur celui qui le précède. Notre Thibaut, piégé dans le deuxième groupe, a alors vu la tête de course s’éloigner irrémédiablement. Restait alors à Thibaut de lutter contre les affres du vent et des regrets qui s’amoncelaient au-dessus de sa tête comme un nuage incongru dans le ciel d’une journée qui s’annonçait pourtant dégagée.
Le Tour qui s’annonçait si bien est à présent perdu pour Pinot. Le dossard 51 ne continuera pas à écrire sa légende en 2019.

Après Federer dimanche, Pinot lundi. Le sport fait décidément mal aux romantiques en ce mois de juillet et la parution tardive de ce papier n’est pas sans lien, vous l’aurez compris, avec ma tristesse tenace.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s