Tous groupés

Il y a deux types d’arrivée au sommet : celles où chacun veut saisir sa chance, où tout le monde se regarde et celles où Wout Van Aert mène un train d’enfer en tête de peloton. C’est peu dire qu’il est plus simple de placer une attaque dans la première situation et c’est la seconde situation à laquelle nous avons assisté hier.

En vue de faire place nette pour Primoz Roglic et d’éviter les attaques intempestives, l’équipe Jumbo-Visma a confié à Wout Van Aert le soin de se muer en simple équipier pour visser et mettre le peloton à l’épreuve. Suivre était déjà un exploit et l’écrémage s’est effectué par l’arrière : Buchmann, Mas, Valverde, Martinez ou Carapaz sont ainsi passés par la fenêtre.

Et Martin failli rafler la mise!

Quand Van Aert s’est garé, Guillaume Martin a placé une belle attaque à quelques centaines de mètres de l’arrivée qui a fait lever les supporters français de leur canapé. Las, Roglic a ramené tout le monde et s’est adjugé l’étape. Son compatriote Pagacar permet à la Slovénie de faire le doublé et Martin complète le podium. Alaphilippe garde son maillot jaune pour une poignée de secondes et peut espérer le conserver encore 9 jours s’il arrive à suivre les meilleurs dans le final demain.

Arrivée au sprint en vue

Avec une étape tout en descente pour quitter les Alpes vers les bords du Rhône, la victoire d’étape sera dévolue à un sprinteur. Le vainqueur sera un costaud du fait de l’arrivée après un beau faux-plat!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s