Il a été la chercher !

L’histoire de ce Tour a failli se résumer à celle trop souvent racontée et rencontrée, celle d’une équipe complète, écrasant la course avec des champions pour équipiers et propulsant son leader de manière irrépressible vers la victoire. Un jeune slovène sans équipe ou presque en a décidé autrement.

Jusqu’au bout dans la course

En attaquant le lendemain de la perte de plus d’une minute sur une bordure, en allant chercher des bonifications, bref en se maintenant à portée de tir, Pogacar s’est donné la chance de remporter le Tour quand Roglic ne pouvait plus compter sur ses équipiers. Dans le contre-la-montre final, Roglic le spécialiste partait pourtant avec 57″ d’avance. 1’60 par kilomètre, de quoi voir venir et ne pas croire en un hypothétique renversement. Pourtant, le rythme imprimé dès le début par Pogacar a mis la pression sur Roglic qui avait déjà perdu la moitié de son avance à l’entame de la rampe finale.

Quand la team Jumbo-Visma a improvisé un changement de vélo, les dés étaient déjà jetés. Le casque de Roglic malhabilement posé sur le crâne ressemblait à la couronne d’un roi dont le règne vacillait. Exsangue et hagard, Roglic semblait errer sur le bitume là où Pogacar volait. Le plus jeune des deux slovènes survole son aîné, remporte son premier Tour et prolonge ainsi la mainmise des jeunes sur le tour après Bernal l’an passé.

On refait le match !

Roglic et son équipe doivent le refaire depuis hier soir même sans le regretté Eugène Saccomano : à quel moment Jumbo-Visma a perdu le Tour ? Pas facile à dire car l’adversaire était fort. Néanmoins, quand on a une équipe aussi dominante et quasiment deux vainqueurs en puissance, difficile de se dire que les occasions ne se sont pas présentées. Roglic aurait pu se montrer moins défensif, se contentant trop de ce qu’il avait, et Jumbo-Visma aurait pu tenter de jouer la carte Dumoulin en plus de celle de Roglic pour faire travailler son adversaire. Roglic doit avoir des regrets, il aurait préféré avoir des remords. Si le perdant souffre autant, c’est que ce Tour a été beau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s