Il faut que tout change pour que rien ne change !

Le barème de points est-il équilibré ? Reflète-t-il bien les performances des coureurs ? Permet-il aux meilleurs de voir leur équipe triompher ? Autant de questions que nous nous posons régulièrement et qui nous ont conduits à toiletter le barème des points.

Prime à ceux qui crèvent l’écran

C’est ce qui a guidé nos modifications : faire de plus grosses différences entre les coureurs placés et les coureurs gagnants. Cela se traduit par 3 modifications :

  • Prime aux vainqueurs d’étape : le vainqueur empochera 50 points bonus, en plus des points « maillot vert » empochés à chaque arrivée. Entre le 1er et le 2eme d’une étape, finies les différences incrémentales, seule la victoire comptera
  • Sortez les maillots : les porteurs de maillot distinctif (jaune, vert, à pois), en plus de leur montée quotidienne sur le podium et des points du barème actuel, gagneront 10 points supplémentaires
  • Que la montage est belle : les passages aux sommets des cols rapportent peu de points dans les barèmes officiels. Nous allons donc appliquer un coefficient x2 aux points acquis par les grimpeurs

Attention aux contrôles !

Avec toutes ces bonifications, il sera tentant de vouloir donner un petit coup de pouce « chimique » à ses leaders… Attention tout de même, les adversaires ne s’en laisseront pas compter !

Bonne réflexion stratégique 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s