Pogacar, l’assaut

L’étape du Creusot n’aura été qu’une parenthèse. L’échappée tout en panache de Van der Poel et Van Aert aura laissé planer le doute une journée sur la domination de Pogacar. Avec tous les favoris rejetés à près de 4 minutes, il était légitime de penser qu’il existait un scénario de course, le fameux scénario « attentiste », dans lequel Van Aert et/ou Van der Poel s’accrochait à son maillot durant de nombreux jours. Avec un passage alpestre moins fourni cette année, il n’était pas écrit que tout explose à peine arrivé à proximité des montagnes

Un spectacle dantesque

Le combat auquel se sont livrés les coureurs a été aussi incessant que la pluie glacée qui a magnifié ce combat. Dès les premiers kilomètres, le peloton a explosé éliminant déjà des favoris (Thomas). Comble de malchance pour ceux qui avaient un coup de mou, l’échappée a mis 70 km à se former. Le début d’étape s’est donc couru à un train d’enfer et, quand 18 coureurs ont réussi à s’extirper, le peloton avait perdu les deux tiers de son effectif. Le coeur des difficultés pouvait donc commencer. Dès le premier col de 1ère catégorie, Van der Poel a été irrémédiablement lâché et Van Aert craquait dangereusement.

Pogacar à l’attaque

Il avait du retard au général et se sentait bien, Pogacar a donc décidé de ne pas attendre le dernier col (nous n’y sommes pas habitués !) pour attaquer. A plus de 30 km de l’arrviée, il est sorti du peloton pour un raid solitaire magistral. Carapaz a à peine essayé de prendre sa roue mais a vite lâché. Avalant les kilomètres et les rescapés de la grande échappée, il a assuré dans la dernière descente pour valider l’écart creusé. Il a ce matin presque 5 minutes d’avance sur tous ses concurrents.

Et aujourd’hui, sur la route de Tignes

Après une étape où tous les favoris ont terminé aussi groggys par le froid que par le coup porté par Pogacar, que peut-il se passer aujourd’hui? L’étape reine des Alpes verra-t-elle une échappée fleuve ? Ou la contre-attaque des Ineos voire des Jumbo ? Ou la bataille sera-t-elle seulement une bataille pour la 2ème place ? Une réponse par l’affirmative aux trois questions serait gage d’une étape royale. Réponse dans quelques heures

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s